Publicités
Richmond Johnson 18 novembre 2018

Après avoir refusé de se rendre dans la deuxième ville du pays pour prononcer son discours de circonstance sur le site historique de Vertières ce dimanche 18 novembre, le chef de l’État haïtien, Jovenel Moïse dans une adresse à la nation à l’occasion du 215e anniversaire de la commémoration de la bataille de Vertières, le président a fait appel au dialogue, à la coopération et à l’unité nationale qui selon lui devrait servir de force pour briser la chaîne du sous-développement qui ronge le pays. Il a profité pour saluer le courage de nos ancêtres qui ont dû consentir des sacrifices face à la colonisation des Français jusqu’à la proclamation de l’indépendance du pays.

Le chef de l’Etat demande au peuple haïtien de se réveiller et a ne pas se laisser influencer à l’amateurisme pour se diriger dans des actes <<Kraze Brize >>.

Dans cette adresse, le locataire du palais national a profité pour tirer à boulet rouge contre un petit groupe qu’il accuse de s’enrichir à leur profit au détriment des masses.

Selon le chef de l’exécutif, la bataille de vertière doit toujours continuer à servir le peuple haïtien pour prendre leur indépendance économique, d’avoir une paix sociale et la stabilité politique.

Le président demande aux haïtiens de s’associer autour d’une seule et même table en dépit des divergences soulignant que c’est une nécessité et une obligation. Il demande à la nation haïtienne de cultiver l’esprit de Vertières qui est reparti en 4 points(Courage, solidarité, détermination et coopération).

Jovenel Moïse demande au peuple haïtien de se rappeler d’où il vient. Selon lui, c’est dans un dialogue sincère que la lutte pour l’éradication de la corruption serait effective.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils