Publicités
Robinson Jerome 16 juin 2018

Caracas, Venezuela  Au moins 17 personnes, dont huit mineurs, ont été tuées ce samedi après qu’un fêtard eut fait exploser une bombe lacrymogène dans une discothèque à Caracas, au Venezuela, ont indiqué les autorités.Au moins 11 victimes sont mortes d’asphyxie, selon un rapport initial de la police nationale.

 

Cinq autres ont été blessés, dont deux mineurs, ont indiqué les autorités.Selon le ministre vénézuélien de l’Intérieur et de la Justice, Nestor Reverol, quelque 500 étudiants ont été rassemblés dans le club pour une fête de pré-graduation.

S’exprimant devant la chaîne de télévision publique vénézuélienne, M. Reverol a déclaré qu’une bagarre avait éclaté samedi matin et que l’une des personnes impliquées a fait exploser une cartouche de gaz lacrymogène qui a provoqué la bousculade.
Reverol a déclaré que sept personnes, dont deux mineurs, ont été arrêtées. Selon Reverol, des témoins oculaires ont déclaré que l’un de ces mineurs était responsable de l’allumage de la cartouche de gaz lacrymogène.

 

Les fonctionnaires enquêtent et ont ordonné au club de fermer ses portes. Ils ont également arrêté le propriétaire du club en raison de l’absence de mesures visant à empêcher l’entrée d’armes ou de munitions dans le club, comme l’exige la loi.

Reverol a déclaré que le gouvernement du Venezuela déplore cet événement malheureuxet a offert “des mots de condoléances aux familles des victimes.

 

Par Robinson, JEROME

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils