13.800.00 gourdes pour un officier d’État civil, ils menacent d’entrer en grève

 

Face à la montée du dollar américain et l’augmentation du taux de l’inflation dans le pays, les employés et les contractuels de la fonction publique ne cessent de crier au secours de l’État central en vue de solliciter une révision à la hausse de leurs salaires de travail. Le dernier secteur qui vient de se lancer dans ce combat est celui des officiers d’État Civil.

Lors d’une intervention sous les ondes d’une station de radio à la capitale haïtienne, le président des Syndicats National des officiers d’État Civil Philoclès Jean Louis, a informé de la possible décision de cette structure d’arrêter de travailler pour une durée indéterminée dans le dessin dit-il, d’exiger à l’État central des meilleurs conditions de travail dont un salaire de base égal à celui des juges travaillant dans les tribunaux de paix comme c’était le cas antérieurement. Actuellement, les officiers d’État civil perçoivent 13.800.00 gourdes.

Il lance cet appel ce, dit-il pour forcer aux responsables politiques de prendre des mesures visant à améliorer les conditions matérielles d’existence des officiers d’État travaillant dans des conditions inappropriées.

“En tant que officier d’État civil ayant une famille, 13.800.00 gourdes ne peuvent permettre à un père de famille de répondre à ses prérogatives paternelles”, a lancé Philoclès Jean Louis qui promet de ne plier tant que ses principales revendications ne soient insérées dans le calepin de l’État central.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.