L’ASEC de Grand Ravine, Aristilde Junior, a reçu hier mercredi 13 mars dans l’après-midi, au niveau du Bicentenaire, une balle dans la tête suite aux tirs nourris près du parquet de Port-au-Prince.

L’élu local était au parquet pour apporter son support et entreprendre des démarches pour des citoyens de Grand Ravine qui auraient été arrêtés illégalement selon les informations.

Aristilde Junior essayait de les aider à sortir derrière les barreaux. A sa sortie du parquet, l’ASEC a été touché d’une balle au niveau de la tête, ce qui a provoqué sa mort subite au Boulevard Harry Truman.

Depuis hier, une situation de panique régnait dans la zone du Bicentenaire. Des tirs nourris étaient entendus à l’entrée sud de Port-au-Prince, ce qui ont paralysé les activités commerciales.

Dimitry Charles

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.