La lauréate du prix Deschamps 2017, Saïka Céus Adam, a signé son premier roman intitulé « Tifi ». Son roman de langue maternelle a été offert aux amis du livre le jeudi 21 décembre  à Pétion-ville.

« Tifi »! Un titre incitatif. Un titre qui interpelle. Dans l’espace public haïtien ce mot, tifi, connait des connotations diverses. Il peut bien expliquer une fille pucelle. Sur un autre angle, c’est l’expression qui traduit la situation d’une fille en domesticité. Et tel est le sujet traité par Saïka Céus Adam. À travers cette œuvre, l’auteure s’engage à deux luttes : plaidoyer pour le créole haïtien et décrire une réalité qui mérite d’être affrontée en amont et en aval.

Quand Saïka décrit la situation dans laquelle vivait Tifi on peut lire toutes les formes de violences et maltraitances, physiques, morales et même sexuelles.

« Tifi rive koridon nan aprèmidi. Li poze pye li sou tè sale a, li pwomennen je li sou bouk lan. Tè a koulè ajil nwè mele ak sèl fen k ap briye tankou zenglen boutèy. Kote li kanpe nan raje an, l’ap gade yon lavale tè ki dekoupe ak dig yo sou de bò.  Pi lwen, fòm ak koulè kay yo parèt.  Simityè an sou men gòch li bò kot legliz katolik la. Tifi mande yon ansyen bouk lan montre li chimen dènye kay Asela.  Li swiv direksyon dwèt jouda granmoun nan. Kou li rive, li blayi sou manman l. Je li tanmen swe, mo yo mawonnen lang li, souvni ap jwe marèl nan tèt li. Li gen kesyon pou Asela reponn.  Kesyon sa t ap toumante lespri li lontan,  plis pase tout problèm li genyen nan moman sa. Li ramase kouraj li pou li pale.

– Manman kijan m rele souple? Tanpri souple manman di m kijan m rele. »

À signaler que le roman s’annonce déjà comme best-seller des prix littéraires Deschamps avec plus de180 exemplaires signés que seule Saïka puisse expliquer le secret d’un tel succès. TIFI est déjà disponible dans toutes les librairies, l’auteure invite tout le monde à cette aventure.

Rappelons que l’initiative de la quarante-deuxième édition du prix Deschamps a été lancée le 17 avril de cette année. C’était l’occasion pour Mme Céus de chasser le prix tout en valorisant le créole à travers son roman intitulé TIFI.

TIFI est l’exploration d’un phénomène sociétal et culturel qui décrit la réalité de la société haïtienne!

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.