Directeurs techniques départementaux, coordonnateurs et inspecteurs généraux ainsi que d’autres hauts cadres du ministère de L’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) sont en retraite à Decameron en vue de faire le point sur le Plan Décennal d’Éducation et de Formation (PDEF).

Le plan décennal d’éducation et de formation est un document clé qui doit guider les actions du MENFP dans le secteur de l’éducation au cours des 10 prochaines années.

Il s’agit essentiellement pour les membres du comité technique d’élaboration du PDEF de présenter la version finale du Plan, suite à un ensemble de consultations nationales autour du premier document dudit Plan, et de recueillir les dernières réactions et remarques avant de soumette le document final au titulaire du MENFP.

Bayard Lapommeray, directeur de l’Unité d’Études et de Programmation (UEP), et le consultant principal, l’ex Ministre Georges Gaston Mérisier ont rappelé les grands moments et les difficultés rencontrées dans la préparation du document. Ils se réjouissent de l’aboutissement d’un long processus qui permettra au pays de disposer finalement d’un document d’orientation en éducation pour les 10 années à venir.

Denès Metellus, coordonnateur à la Direction générale, membre du Comité technique, abonde dans le même sens et invite chaque acteur à apporter son grain de sable pour la réforme du secteur de l’éducation.

Le directeur de l’UEP, a, par ailleurs, attiré l’attention sur les prochaines étapes notamment la mise en oeuvre du document. Pour lui, c’est l’étape majeure à suivre de près pour empêcher les ratés comme dans le passé et atteindre les objectifs attendus.

L’ambassadeur Paul Gomis, Directeur du Bureau de l’Unesco à Port-au-Prince, qui a participé à toutes les étapes de l’élaboration du Plan, félicite le MENFP pour le travail accompli. Il en profite pour réitérer le soutien de l’UNESCO à la démarche et pour les prochaines actions programmées.

M. Gomis a exprimé sa foi pour le renouveau du système éducatif haïtien car, le pays dispose, selon lui, d’énormes potentialités et de ressources, surtout avec la masse de jeunes qui veulent voir changer les choses et procéder autrement.

Plaçant un mot au nom du Ministre CADET, le directeur de communication, Miloody Vincent, a tenu à remercier l’ensemble des acteurs qui ont contribué à l’élaboration du document, en particulier l’équipe du Comité technique d’élaboration du Plan et le staff de l’UEP.

Pour M. Vincent soulignant les propos du Ministre CADET, les enjeux sont de taille quant à la finalisation et la mise en oeuvre du PDEF. Il s’agit, au final, de parvenir au développement durable d’Haïti qui passe nécessairement par l’éducation, de l’avenir de plusieurs millions de jeunes qui veulent retrouver l’espoir, et de la rénovation de l’école haïtienne devant préparer les citoyennes et citoyens de demain.

Il invite, en ce sens, tous les acteurs à apporter leur pleine contribution pour la réussite de cette dernière étape finale de consultation en vue de finaliser, une fois pour toutes, l’élaboration du document et le mettre à la disposition du public.

Helonie Lucien, Plage Decameron

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.