Nouvel épisode de Monday Night RAW en route vers WrestleMania 34 mais surtout vers Elimination Chamber ce lundi soir avec la suite des qualifications pour entrer dans la grande cage du même nom.

Roman Reigns et Bray Wyatt s’y affrontaient ainsi ce lundi soir tout comme The Miz et Apollo Crews pour gagner une place dans le match. Les trois qualifiés John Cena, Braun Strowman et Elias s’affrontaient eux pour gagner le droit d’être le dernier entrant dans l’Eliminination Chamber match.

Seth Rollins et Jason Jordan de leur côtés avaient le droit après avoir été absents la semaine dernière à un match revanche pour les titres de champions par équipe qu’ils ont perdu face à Sheamus et Cesaro lors de WWE Royal Rumble.

Les participantes du premier match féminin Elimination Chamber ont aussi été annoncées ce lundi soir.

 

 

ROMAN REIGNS DANS L’ELIMINATION CHAMBER

On part dans le vif du sujet après deux promos en coulisses des deux adversaires avec le match entre Bray Wyatt et Roman Reigns pour la quatrième place dans l’Elimination Chamber. On nous montre aussi Matt Hardy qui regarde le match depuis… un igloo ? Un match d’une quinzaine de minutes que Roman Reigns a remporté après avoir survécu au Sister Abigail.

Roman Reigns rejoint ainsi John Cena, Elias et Braun Strowman dans la cage de l’Elimination Chamber masculin.

Matt Hardy s’en prend ensuite à Bray Wyatt sous les chants « Delete », mais ça ne sert tellement à rien. Pour être plus logique et histoire d’ajouter un peu d’action à la rivalité il aurait été plus sympa de faire intervenir Hardy dans le match, mais ça risquait peut-être de rendre Roman Reigns moins « fort ».

Dans les vestiaires Seth Rollins s’inquiète des blessures qu’a subit Jason Jordan ces derniers temps. Ce dernier le rassure et lui dit que tout va bien. Rollins lui dit qu’il va falloir se concentrer pour récupérer les titres par équipe ce soir.

Finn Bálor et Karl Anderson affrontent et battent The Revival.

Drew Gulak et Tony Nese affrontent Cedric Alexander et Mustafa Ali pendant que le nouveau General Manager de 205 Live Drake Maverick est aux commentaires. Un match quasiment porté par Cedric Alexander et son incroyable saut vers l’extérieur du ring et le Lumbar Check sur Drew Gulak qui termine le match.

ALEXA BLISS DEMANDE DU RESPECT (ET DE LA JUSTICE)

Kurt Angle vient annoncer les participantes au match féminin Elimination Chamber, parce que faut pas déconner en trois heures de RAW on a pas le temps de proposer des matchs de qualifications d’ici le 24 février. Non. Il y aura évidemment la championne de RAW Alexa Bliss qui y défendra son titre contre Bayley, Sasha Banks, Mandy Rose, Mickie James et Sonya Deville.

Alexa Bliss débarque énervée et pense que ce match est injuste. Elle pointe du doigt le fait qu’elle va devoir défendre son titre de championne de RAW à Elimination Chamber pendant que le champion Universal Brock Lesnar verra l’Elimination Chamber masculin assis dans son canapé. « C’est sexiste » dit-elle.

Kurt Angle lui rappelle que c’est parce qu’elle n’a pas défendu son titre depuis TLC en octobre — quand même — mais Alexa Bliss lui rétorque que ce n’est pas elle qui décide des matchs mais lui. Et bim.

Angle décide alors de demander ce qu’en pense le public, et évidemment, il penche en la faveur de la décision de Kurt Angle. Alexa Bliss défendra bien son titre de championne de RAW dans la cage de l’Elimination Chamber.

Asuka affronte et bat Bayley par soumission après un assez bon match d’une dizaine de minutes, suffisant pour redonner un peu de souffle à Bayley. Asuka tend la main à Bayley en signe de respect mais bien que cette dernière accepte elle semble toujours assez marquée par ses défaites. Sans doute quelque chose qui se prépare en lien avec le petit échange de tacle avec Sasha Banks plus tôt dans cet épisode.

The Miz affronte Apollo Crews dans un match pour une place dans l’Elimination Chamber. Quelques minutes de match et un Skull Crushing Finale suffisent à The Miz pour se qualifier. On ne peut pas dire qu’on ne s’y attendait pas.

REIGNS DE SECOURS

Jason Jordan ne peut finalement pas combattre ce soir, au grand dam de Seth Rollins. Kurt Angle lui dit qu’il n’y a pas d’autre choix que de déclarer forfait pour le match revanche pour les titres par équipe, mais surprise : Roman Reigns apparait et sans un mot, Kurt Angle approuve.

Malheureusement le remplacement par Roman Reigns n’aura pas d’utilité puisque Jason Jordan va intervenir dans le match et attaquer les champions par équipe et causer la disqualification de Reigns et Rollins. The Bar conservent leurs ceintures. En coulisse Rollins s’énerve contre Jordan, Kurt Angle lui demande de se calmer avant de renvoyer Jordan « à la maison ». Manquait plus qu’il lui demande d’aller ranger sa chambre.

Nia Jax est de retour avec son look d’avant Enzo Amore. Elle a le droit à une jobbeuse pour ce match, Vanessa Floyd, qu’elle bat en moins de deux minutes. Elle est surtout là pour prévenir Asuka qu’elle va la battre la semaine prochaine et que suite à ce match son masque elle va le porter indéfiniment.

Encore un match féminin, entre Mickie James et Sonya Deville. Le match est court, et est remporté par Mickie James avant qu’elle se fasse attaquer par toute l’Absolution, Paige incluse. Le plus surprenant, c’est que c’est Alexa Bliss qui vient la sauver. Même Mickie James ne comprend pas ce qu’elle vient faire là, on en saura sans doute plus la semaine prochaine.

ELIAS PROFITE, STROWMAN SE VENGE BIEN

On apprend que la dernière place disponible dans l’Elimination Chamber masculin sera disputée dans un Fatal 4-Way entre Finn Bálor, Matt Hardy, Apollo Crews et Bray Wyatt, comme une dernière chance.

Le match entre Elias, John Cena et Braun Strowman est donc le main-event. Le gagnant de celui-ci gagnera le droit d’entrer en dernier dans l’Elimination Chamber match.

John Cena et Elias vont bosser ensemble pendant quelques minutes contre Braun Strowman mais sans grand succès, Elias va surtout lui s’échapper le plus possible pour pouvoir profiter à la fin du match d’un running powerslam de Strowman et réussir à sortir ce dernier du ring pour faire le tombé sur John Cena et remporter le match.

Evidemment Braun Strowman est furieux et lui porte un powerslam, puis un à John Cena, puis encore un à Elias. Il part célébrer avec le public… avant de porter à nouveau un powerslam à John Cena, puis à Elias avant de partir devant un public en joie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.