Depuis le début du nouvel an les consommateurs et automobilistes se trouvent dans une difficulté de trouver de l’essence, faute d’une certaine rareté sur le marché local.

Dans la plupart des stations visitées par les journalistes de Presslakay, notamment les stations National et Total, des chauffeurs s’entassent comme des sardines et se battent pour trouver du carburant qui commence à se faire rare.

Face à cette situation et pour calmer la colère des consommateurs, le Directeur Général du Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD), Fils-aimé Ignace Saint-Fleur explique que cette rareté est survenue suite à la forte surconsommation de carburant pendant la fin de l’année dernière et le début du nouvel an.

Le numéro un du BMPAD informe qu’une solution est proche, et avait assuré que le Diesel serait disponible hier lundi dans toutes les stations d’essence.

D’un autre côté, face à cette rareté, l’Association des Propriétaires et Chauffeurs Haïtiens (APCH) estime que c’est une ruse du gouvernement qui vise à revoir à la hausse le prix des produits pétroliers à la pompe.

Notons que malgré l’annonce du Directeur du BMPAD qui laissait croire que l’essence serait disponible depuis hier, jusqu’à aujourd’hui le carburant continue de se faire rare dans plusieurs stations du pays.

Une situation qui pousse certains syndicalistes et chauffeurs des Gonaïves à annoncer deux journées de manifestation pour les 10 et 15 janvier prochain.

Kevin Pierre

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.