L’Association Nationale des distributeurs de Produits Pétroliers (Anadipp) confirme une rareté de carburant depuis le début de l’année.

Le président de l’Anadipp, David Turnier, indique que le retard du tanker est la cause de la rareté de l’essence dans plusieurs stations de service à travers le pays. Il croit savoir que la commande d’hydrocarbures placée par le Bureau de Monétisation de l’Aide Publique au Developpement (BMPAD) pourrait être livrée demain vendredi 6 janvier 2018.

La pénurie risque de s’accentuer au cours de cette journée, insiste t-il. Le président de l’Anadipp prévient qu’un mauvais comportement des consommateurs pourrait aggraver la situation avant l’arrivée du tanker.

Si le tanker effectue la livraison au terminal de Thor demain vendredi les produits pétroliers pourraient être disponibles au cours de la journée du dimanche 8 janvier 2018.

Seule la gazoline est concernée par cette rareté, a laissé entendre M. Turnier. Il se garde de faire des commentaires sur cette rareté estimant qu’il revient aux responsables du BMPAD de fournir des explications.

Toutefois il fait remarquer qu’on pourrait éviter facilement ces raretés récurrentes.

Chaque fin d’année les automobilistes sont confrontés à une rareté d’hydrocarbures. M. Turnier signale que des données sont disponibles pouvant permettre au BMPAD de placer une commande substantielle pour le compte des compagnies pétrolières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.