J’assiste pour la énieme fois, a un scandale qui concerne , qui implique radio Caraibes. Encore et Toujours , Radio Caraïbes.

Est ce qu’une radio, pour exister, ne doit vivre, que de scandale en direct ou en différé ?

Est ce une nouvelle technique de gestion et de programmation médiatique ?
Est ce qu’on peut continuer à traiter toute une société comme vous le faites, mes frères de la presse.

Quel est votre role aujourdhui?
Quel est notre rôle aujourd’hui de la presse ?

En 1996, alors que jetais un directeur cadre du ministere de la culture et de la communication, une enquête placait deja radio caraibes au sommet de tous les sondages.

Meilleure programmation. Meilleur journal.

De fait, cette radio depuis mon adolescence, à toujours été populaire. Elle est restée populaire jusqu’a nos jours, en dépit de l’importance colossale que prennent les réseaux sociaux dans notre vie quotidienne. Radio Caraïbes n’a pas bronché…Elle est restée intacte. N’est ce pas magique , qu’une station de radio passe toutes ces périodes socio politiques difficiles, en Haiti, sans perdre de sa popularite…

Mon cher Patrick Moussignac, je sais que les gens ont souvent peur de vous, Patrick Moussignac, communément appelé  » Ti Toro », pour vous dire la vérité en face.

Après nos nombreuses conversations bruyantes au téléphone, vous et moi, en 2011 et 2012, ou j’étais DG de la TNH et que cela n’allait pas du tout entre nous, pour des raisons que je me garde ici, de dévoiler, ce soir, par discretion professionnelle, si je ne vous le redis pas, ce soir, cher Moussignac, je sens que jaurai du mal à m’endormir sur mes deux oreillers…
Toutefois, que comptez vous faire vraiment de radio Caraïbes le 94.5…
les autres , vos autres, on s’en fout royalement. Or, Caraibes m’interesse par son histoire et par son role dans notre culture nationale.

Que comptez vous faire, à part elire des présidents, des sénateurs , des députes et des maires, a part fait de la comedie dans l’ombre ?

Que faire de radio Caraïbes ?
Une radio qui fume?
Une radio qui fugue ?
Une radio qui nous enterre dans la merde?
une radio qui instruit ?
Une radio qui détruit ?
une radio qui forme ou deforme ?
Kisa Wou vle fe ? Kikote wap rive ?
Vous rendez-vous compte que la comédie va trop loin désormais ?
Je protege mes lecteurs des degats que vous faites. Pardonnez mes lecteurs , Seigneur, ils ne savent pas ce qui se passe vraiment et que seul Michel Martelly pourrait expliquer pour justifier ses mille et uns excès contre la presse qui se salit de trop en trop.
Comment pouvez tolérer qu’une radio comme Radio Caraïbes passe de patrïmoine , un temps, a une véritable station bordelique aujourdhui.
Et qui assume de fait etre un bordel sonore en plein 21e siecle ou la radio se modernise a travers le monde.
Pourquoi Martelly fait sa tournee médiatique improvisée apparemment et qu’ ailleurs , pas de scandale a déplorer, mais que Radio Caraïbes réinvente le monde avec ses frasques pleines de salades pourries aux yeux du monde entier.

Que cherchez vous, mon frère, comme effets mediatiques ?

Pradel Henriquez, delmas, 3 février 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.