Une centaine de personnes ont défilé mercredi dans les rues de la ville de Jérémie à l’invitation des autorités municipales et locales pour dénoncer l’état d’insalubrité de la commune et le manque de moyens mis à disposition de l’édilité pour faire face à ses responsabilités, a constaté sur place un collaborateur de HPN.

« En dépit des engagements et des promesses du président Jovenel Moise rien n’a été fait pour aider les élus municipaux qui n’ont pas les moyens nécessaires pour l’assainissement de la ville », a indiqué un fonctionnaire de la Mairie.

Le maire qui a le soutien des délégués dénoncent également l’action des parlementaires qui agissent à la place des responsables communaux abandonnés à leur sort. « Nous n’avons rien reçu des responsables tandis que les parlementaires interviennent sur le terrain avec de grands moyens pour assurer leur réélection », se plaint un agent municipal.

D’autre part, les manifestants réclament la réparation d’un pont jeté à l’entrée de la ville dont l’état de délabrement représenterait un danger pour les usagers. « Le président fait beaucoup de promesses pour rien à travers son programme de « Caravane ». Dans la Grand-Anse nous n’avons rien vu de toute cette propagande », a relevé un élu local.

S/HPN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.