Les États-Unis ont adopté des dispositions pour soutenir l’accès à l’eau potable pour les citoyens haïtiens et continuer de lutter contre le choléra. Le Projet Eau et Assainissement de l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID), soutient l’objectif que les États-Unis partagent avec le gouvernement haïtien pour étendre l’accès à l’eau potable et l’assainissement aux communautés vulnérables, le front de lutte le plus important contre le choléra et d’autres maladies hydriques, explique un communiqué de l’USAID.

Le projet Eau et Assainissement de l’USAID mobilise 41,8 millions de dollars et s’alignera sur les priorités du Ministère de la Santé Publique d’Haïti et de la Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement (DINEPA). Il vise à améliorer la santé des Haïtiens en s’appuyant sur les investissements effectués antérieurement par les Etats-Unis en Haïti et adoptera une approche plus globale de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène qui renforcera les institutions nationales et locales travaillant dans ce secteur.

Le projet Eau et Assainissement de l’USAID fait partie de la Stratégie Mondiale de l’Eau des Etats-Unis pour assurer la sécurité en eau dans le monde entier. Il vise à promouvoir à travers la planète un accès durable à des services d’eau potable et d’assainissement, l’adoption de comportements d’hygiène clés et le renforcement de la gouvernance, du financement et des institutions du secteur de l’eau. Haïti est désignée comme pays hautement prioritaire par la loi américaine « Water for the World » de 2014. Cette loi qui renforce et raffine les efforts de mise en œuvre du sénateur Paul Simon de la loi « Eau pour les pauvres » de 2005, garantit que les programmes d’eau, d’assainissement et d’hygiène ciblent les plus pauvres du monde, et contribuent à des résultats durables à long terme.

Le projet se concentrera sur l’expansion de l’accès à des services améliorés d’eau et d’assainissement dans les communes prioritaires du choléra identifiées dans le « Plan national à moyen terme pour l’élimination du choléra » et dans les communes se remettant de catastrophes naturelles telles que l’ouragan Matthew. Il impliquera également le secteur privé dans la création de solutions pour élargir l’accès aux services d’eau et d’assainissement.

Le projet qui s’échelonne sur 4 ans sera mis en œuvre par Development Alternatives, Inc., une organisation internationale non gouvernementale, reconnue pour son soutien technique et de gestion aux programmes de développement économique et social à travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.