Ce soir, en huitième de finale aller de la Ligue des champions, le Bayern Munich s’est fait respecter (5-0) à domicile face au Besiktas d’Istanbul. Réduits rapidement à dix, les Turcs ont lutté avec ardeur mais ont finalement cédé face aux assauts adverses, menés le plus souvent par un Kingsley Coman en jambes et très décisif.

Dès le premier quart d’heure de jeu le défenseur central de Besiktas Domagoj Vida a commis une faute grossière sur Lewandowski (16e) cela a engendré l’expulsion immédiate du Croate. Réduit à dix les Turcs ont subit la loi munichoise.

Suite à l’expulsion les bavarois ont passé la vitesse supérieure sous l’impulsion notamment d’un Kingsley Coman très remuant et décisif en fin de premier acte, amenant le premier but de Thomas Müller après avoir fait tourner Adriano en bourrique sur son côté gauche (43e). Après la pause, l’ancien Bianconero marque à son tour (53e), Thomas Müller signe un doublé (66e), et Robert Lewandowski scelle presque la qualification du Bayern pour le tour suivant (79e et 89e) avant le retour programmé le 14 mars prochain. Les visites en Bavière sont décidément très compliquées pour les adversaires du Bayern en huitième ces dernières années, et ce ne sont pas le Shakhtar Donetsk ou Arsenal qui diront le contraire, eux qui en avaient respectivement pris 7 et 5 en 2015 et 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.