Les évêques de l’Église catholique d’Haïti (CEH), réunis en Assemblée Plénière Ordinaire, dans leur traditionnel message de Noël ont exprimé leur préoccupation face à la migration massive et la corruption.

Les Évêques de l’Église catholique d’Haïti observent avec inquiétude le phénomène grandissant de la migration massive d’haïtiens et surtout des jeunes, vers l’Amérique Latine (Chili et Brésil), les Caraïbes et l’Amérique du Nord (Canada et USA). « Ce flux migratoire prive ainsi Haïti d’une partie non négligeable de sa jeunesse, de ses cadres. C’est l’avenir même du pays qui est menacé. Les jeunes d’Haïti peinent à espérer, à construire leur avenir dans un pays qui, à leur avis, ne leur offre aucune chance, aucune perspective d’avenir. »

Les évêques dénoncent aussi et surtout la corruption effrontée et éhontée qui s’affiche à tous les échelons de la société et qui devient endémique. Ils soutiennent que la plaie de la corruption doit être dénoncée et combattue avec force par ceux qui détiennent l’autorité et avec “le soutien généreux de tous les citoyens, animés par une forte conscience morale”.

« Certaines personnes font fructifier honnêtement leur avoir. Mais malheureusement beaucoup d’autres s’enrichissent impunément, de manière frauduleuse au détriment de la population qui s’appauvrit. Impunément, les auteurs du mal sont tolérés, voire protégés par ceux-là mêmes qui devraient les châtier et les ramener sur le droit chemin ».

Par ailleurs les évêques catholiques haïtiens pressent les tenants des trois pouvoirs de l’État à prendre des dispositions fermes et des décisions concertées en vue de créer des conditions favorables à la création d’emplois, à la stabilité de l’État et à la sécurité de la Nation. « Nous exhortons les élites des différents secteurs (économiques, politiques, professionnels) et les responsables politiques à s’investir et à investir davantage dans la consolidation des institutions, le respect des règles démocratiques et le développement du pays »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.