La ministre Canadienne du Développement International et de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau, a annoncé, ce lundi 19 février 2018, le décaissement de 8 millions de dollars sur cinq ans pour financer le volet haïtien du programme Voix et leadership des femmes. Cette initiative appuiera une trentaine d’organisations locales et de réseaux de défense des droits des femmes en Haïti , a indiqué Marie-Claude Bibeau, qui souligne que des organisations de femmes haïtiennes ont déjà identifié trois principaux champs d’action qu’elles veulent cibler pour les cinq prochaines années.
Le renforcement économique,  la lutte contre la violence basée sur le genre et la participation des femmes à la prise de décision tels sont les champs choisis. Les fonds seront gérés par le CECI, une organisation Canadienne qui travaille en Haïti depuis 1971. a expliqué Marie-Claude Bibeau dont le message-phare, martelé en français et en créole, est que le Canada est aux côtés des femmes haïtiennes.« Le Canada considère que la façon la plus efficace pour éliminer la pauvreté et atteindre les objectifs de développement durable d’ici 2030 est de renforcer le pouvoir des femmes et des filles », a indiqué Marie-Claude Bibeau.
C’est pourquoi, a poursuivi la ministre Canadienne du Développement international et de la Francophonie, que nous avons lancé une politique d’aide internationale féministe qui défie le status quo et qui permet aux femmes et aux filles de développer leur plein potentiel au même titre que les hommes et les garçons.
La ministre Canadienne espère des retombées positives dans le cadre des actions qui seront menées. Devenir autonome, ne plus avoir besoin d’aide, continuer le plaidoyer et obtenir des résultats constitueront quelques critères d’analyse de l’impact de ce programme en Haïti.
Helonie Lucien
Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.