Dans une lettre ouverte adressée au président de la république Jovenel Moïse, le Parti politique reconstruire Haïti présidé par l’ancien ministre Olicier Pieriche conseil au Chef de l’État de réaliser qu’il a atteint ses limites face aux problèmes du pays et de convoquer la conférence nationale souveraine.

Pour le PARTI RECONSTRUIRE HAÏTI, seul un gouvernement d’entente nationale issus de la conférence nationale souveraine sera capable d’adresser efficacement les urgences de la république dont le dossier Petro caribe.

Le PARTI RECONSTRUIRE HAÏTI a rappelé au Président de la république le contexte entourant son arrivée au pouvoir. En effet, Les Haïtiens, après de longues années de déception, de peine et de lassitude, accablés par des vains discours, des promesses fallacieuses et les luttes fratricides orchestrées par les décideurs politiques, ont décidé de choisir pour être à la tête de l’État, un haïtien très peu connu, mais qui se distinguait avec un discours qui attirait les masses populaires.

Le PARTI RECONSTRUIRE HAÏTI dit constater que depuis l’installation au pouvoir de Jovenel Moïse jusqu’à aujourd’hui, le pays vit des moments de trouble, de violence et d’instabilité de plus en plus alarmants. Le peuple haïtien est rongé par la misère, les souffrances physiques et morales et la peur du lendemain. La dépréciation de la gourdes face au dollars américains suit son chemin.

Le PARTI RECONSTRUIRE HAÏTI estime que le programme du gouvernement résumé par la caravane du changement et l’électrification du pays a échoué. Il attire l’attention du président de la république sur le comportement du peuple haïtien qui ne décide plus à mourir dans le silence ou s’enfuir vers des terres inhospitalières comme autrefois. Pour justifier sa position, il brandit les événements des 6 et 7 juillet, du 17 octobre et du 18 au 22 novembre 2018.

Le PARTI RECONSTRUIRE HAÏTI refuse cependant de condamner uniquement le Président Jovenel Moïse vu comme un mineur par la constitution ni le premier ministre Jean Henry Céant qui n’a vraisemblablement pas la latitude de ses actions, ni un programme adapté à la situation actuelle du pays. Il pointe du doigt les parlementaires qui sont incapables d’exercer leurs attributions constitutionnelles.

Le PARTI RECONSTRUIRE HAÏTI de l’ancien ministre Olicier Pieriche appel les élites intellectuelles, économiques et politiques à assumer leur responsabilité afin de sortir le pays du bourbier dans lequel il est empêtré depuis si longtemps.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.