Le gouvernement américain affirme avoir négocié une baisse significative du budget des Nations unies.

Dans un communiqué publié le jour de Noël, la mission des États-Unis à l’ONU a annoncé que le budget 2018-2019 de l’organisation internationale serait réduit d’environ 285 millions $ US.

La mission américaine a précisé qu’il y aurait aussi des coupes budgétaires dans les départements de l’administration et du soutien.

L’annonce ne précise toutefois pas quel effet aura cette réduction budgétaire sur la contribution spécifique des États-Unis à l’ONU.

L’ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Haley, a déclaré que « l’inefficacité et l’excès de dépenses » de l’organisation étaient bien connus et a prévenu qu’elle ne permettrait pas « qu’on profite de la générosité du peuple américain » ou que celle-ci se poursuive de façon non maîtrisée.

Mme Haley a également affirmé que bien que la mission américaine soit satisfaite du résultat des négociations budgétaires, elle continuerait de « chercher des moyens d’améliorer l’efficacité de l’ONU » tout en protégeant les intérêts des États-Unis.

En 2013, l’ONU avait voté un budget de 2,6 milliards de dollars américains, en excluant le financement des missions de maintien de la paix. Les États-Unis (618 M$US) en étaient le plus grand contributeur, aux côtés du Japon (271 M$US), de l’Allemagne (182 M$US) et du Royaume-Uni (132 M$US).

AFP

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.