Haïti et les Etats-Unis d’Amérique prennent des actions communes pour repeupler les forêts d’Haïti.

Des officiels des gouvernements américain et haïtien se sont joints ce jeudi pour inaugurer un nouveau projet visant la conservation et la restauration des forêts d’Haïti.

Travaillant en étroite collaboration avec les communautés locales et les acteurs du gouvernement dans les départements du Nord et du Nord-est, le Projet de Reboisement de l’USAID permettra de planter plus de cinq millions d’arbres dans le cadre d’un effort plus large pour augmenter la couverture forestière, atténuer les causes du déboisement et améliorer la gestion de l’environnement et la coordination multisectorielle.

Le déboisement entraîne de graves conséquences pour Haïti et pour des millions d’Haïtiens. Il provoque l’érosion des sols, dégrade les ressources côtières et marines et rend les communautés plus vulnérables à la sécheresse, aux ouragans et aux graves inondations. Sans une quantité suffisante d’arbres, les familles haïtiennes – en particulier les familles d’agriculteurs – seront plus exposées à la pauvreté et à la famine.

Le Projet de Reboisement de l’USAID s’engage à lutter contre cette menace par le biais d’un accord de coopération de 40,3 millions de dollars sur une période de cinq ans, établi entre l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID), et son partenaire d’exécution Chemonics International Inc.

En plus de planter des arbres, le projet envisage de protéger 15.000 hectares de terres et restaurer plus de 800 hectares de forêts de mangroves. S’exprimant lors de cette cérémonie, la Chargée d’Affaires des Etats-Unis, Madame Robin Diallo, a souligné l’importance du leadership du gouvernement haïtien en ce qui a trait au reboisement. « Le plus important pour notre succès à long terme est la bonne gouvernance des ressources naturelles d’Haïti », a-t-elle déclaré. « La santé et la longévité des forêts, des terres et de l’eau en Haïti dépendent de l’engagement du gouvernement haïtien envers ses ressources pour ses citoyens aujourd’hui et pour bien longtemps dans le futur ».

En plus de promouvoir l’agroforesterie, l’utilisation efficace de l’énergie et la conservation côtière, un élément critique du Projet de Reboisement de l’USAID aide les gouvernements locaux et d’autres organisations à s’approprier la gestion des ressources naturelles et à s’assurer de la pérennisation de ces forêts pour les générations futures. En investissant ainsi dans la gouvernance, le reboisement et les moyens alternatifs de subsistance, l’USAID vise à renforcer la résilience et les opportunités économiques pour les Haïtiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.