Le chancelier haïtien, Antonio Rodrigue, a eu vendredi dernier un entretien avec le chargée d’affaires de l’ambassade des Etats Unis à Port-au-Prince. La diplomate américaine, Robin Diallo, avait été convoquée par le ministre des affaires étrangères suite aux propos « insultants du président américain qualifiant Haïti de « pays de merde ».

« Nous remercions le ministre pour une discussion honnête et réitérons notre engagement envers un partenariat solide entre le peuple d’Haïti et les Etats-Unis », a indiqué l’attachée de presse de l’ambassade américaine à Port-au-Prince, Jeanne Clark, au quotidien local Le Nouvelliste.

Le chancelier haïtien n’a pas fait de commentaires à l’issue de la rencontre.

Les officiels haïtiens de l’Exécutif et du Législatif n’ont pas fait de commentaires personnels sur ces déclarations qui ont suscité une vague de réactions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.