Le ministre délégué auprès du premier ministre, en charge des questions électorales, Patrick Sully Joseph a présenté le bilan des actions réalisées par son équipe et les perspectives devant favoriser la tenue des élections dans le pays en 2019 afin de renouveler un tiers du Sénat, et la totalité de la chambre des députés et les collectivités territoriales.

Patrick Sully Joseph a présenté les grandes lignes du plan d’action du Bureau du Ministre délégué auprès du premier ministre, en Charge des Questions Electorales (BMCQE) qui consiste entre autres à permettre au CEP de réaliser des élections crédibles dans les délais impartis ; produire un rapport analystique permettant aux acteurs politiques d’améliorer le système électoral ; réaliser une cartographie des partis politiques reconnus sur le territoire etc.

Dans le cadre de sa mission qui est de créer un climat de confiance entre toutes les structures organisées du pays et la prise en charge des questions électorales, le BMCQE a rencontré des secteurs locaux et internationaux intéressés par la question des élections notamment, l’ambassadrice des États-Unis en Haïti, Michele J. Sison autour du rôle et la mission du bureau ; avec l’équipe politique de l’ambassade et d’autres institutions sur l’amélioration du processus électoral ; avec le CEP, l’ONI, autour de la nécessité d’épurer le système de production des cartes d’identification nationale, a fait savoir le ministre délégué.

Le BMCQE s’engage à organiser des séances de formations sur le droit électoral, gouvernance démocratique ; communication électorale; administration et cycle électoral en vue d’améliorer la performance des personnels.

Des projets tels que l’électrification des centres de vote, vérification et authentification des CIN; sensibilisation et éducation civique ; construction et réhabilitation des routes et sentiers conduisant au centre de vote seront aussi réalisés.

Patrick Sully Joseph confirme le dépôt au parlement depuis environ un mois de la loi électorale qui servira d’outil légal au CEP. Il confirme l’intronisation d’un nouveau article 256 en référence à l’article 52.1 de la constitution relatif à l’attribution du certificat de vote.

Il affirme également que plus de 80% du montant réclamé par le CEP pour l’organisation de ces joutes électorales est inséré dans le nouveau budget qui attend le vote du parlement.

Le Bureau du Ministre Délégué auprès du premier ministre, en Charge des Questions Électorales (BMCQE) conduit par Patrick Sully Joseph s’engage à travailler à la réalisation des élections crédibles ; à la participation de la majorité de l’électorat et à la restauration de la confiance de la population dans le système électoral.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.