Par Sully Jévelt

Haïti, la première république noire du monde, fête son indépendance le premier Janvier. À l’occasion de cette fête, beaucoup de choses qui entrent dans la tradition haïtienne sont évoquées. Parmi les choses qui embellissent la fête, la soupe au giraumon, autrement dit « soup joumon » en créole, reste le top pour beaucoup. Mais, certains ne cessent de se poser ces questions : Qu’est que c’est la soupe au giraumon ? D’où vient cette tradition ? Que représente-t-elle ? Est-il important de consommer le giraumon ? Si vous faites partie de ceux qui sont intéressés par les réponses à ses questions, ne vous cassez plus la tête, ce texte est écrit pour vous. Alors, bonne méditation.

 

Pas besoin ni d’un almanach ni de mémoriser la date pour savoir qu’on est le premier Janvier si vous êtes en Haïti. L’ensemble des coutumes haïtiennes est suffisant pour vous rappeler le premier Janvier. À la campagne comme dans les villes, les voisines et les voisins se sentent heureux du fait qu’ils ont vu le nouvel an. Pour eux, c’est une victoire, les uns appellent les autres pour leur souhaiter meilleurs voeux. Puis le café, dans la majorité des cas, se prépare. De nouveaux ridaux et dras et des nappes neuves décorent la maison. Le premier Janvier se fait sentir par ces coutumes. Le partage du café et du pain se fait à un plus haut niveau cette fois-ci. Tout de suite, les préparatifs pour la réalisation de la soupe au giraumon sont en place. Le scène se poursuit. Les parents habillent leurs enfants puis les envoient chez leurs proches. Une visite qui a pour but d’aller souhaiter meilleurs voeux aux parents, familles et amis proches mais aussi de récupérer, ce qu’on appelle en créole leur « zetrèn » qui est un cadeau ou un ensemble de cadeaux offerts par les visités aux enfants majoritairement au moment de la fête. Tout cela, l’envoi des enfants chez des proches, se réalise après la soupe au giraumon. Vous vous demandez peut-être qu’est-ce que c’est la soupe au giraumon ? Ne vous tracassez pas, tout est au clair dans le paragraphe qui suit.

La soupe au giraumon est une soupe qui peut être préparée de différentes façons tout dépend du goût des gens pourvu qu’elle ait du giraumon dans sa composition. Dans certains lieux, elle se prépare avec la viande de cabri, giraumon, choux, carotte, céleri, igname, etc. Pourtant d’autres préfèrent la faire avec la viande de boeuf, malanga, choux, carotte, giraumon, etc. Mais il y a certaines personnes qui la font avec le giraumon, spaghetti, choux, pomme de terre, etc. Beaucoup disent que la complexité de la soupe dépendra de leurs moyens. « Si nous n’avons pas de moyens, il sera possible que nous ne parvenions pas à la réalisation de la soupe souhaitée », expliquent beaucoup. Pas mal de gens s’apprêtent à emprunter de l’argent rien que pour préparer la soupe au giraumon de leur choix. C’est une fête où beaucoup de ceux qui n’ont pas fait de la soupe au giraumon chez eux vont en boire chez leurs proches ou leurs amis. Ensemble, ils se sentent heureux en la buvant. Il est possible que vous vous demandiez d’où vient cette tradition, la soupe au giraumon. Vous allez sûrement savoir son origine mais avant tout, est-ce que vous savez ce que c’est le giraumon ? Un tout petit rappel dans le paragraphe suivant.

 

Le giraumon, connu sous le nom de « joumou » en créole, est une variété de potiron, appartenant à l’espèce Cucurbita maxima, de la famille des Cucurbitaceae. Sa forme et ses couleurs très particulières lui ont valu le surnom de « potiron turban » ou de « bonnet turc ». Le giraumon, cultivé aux Antilles plus précisément, est un légume grandement utilisé par les Haïtiens chaque premier Janvier. Beaucoup de cultivateurs en Haïti témoignent qu’ils vendent beaucoup plus de giraumons au cours de la fin d’année que d’habitude. La raison semble être claire : « Même si certains Haïtiens passent toute l’année sans avoir consommé du giraumon, la plupart des Haïtiens, sans vouloir dire tous les Haïtiens pour ne pas exagérer, consomment du giraumon le premier Janvier soit sous forme de soupe soit sous une autre forme quelconque », affirment certains cultivateurs en se basant sur la façon dont les giraumons sont achetés à la fin de l’année. En ville comme à la campagne, la soupe au giraumon demeure le mets préféré des Haïtiens chaque premier Janvier. D’où vient cette tradition ?

 

Le giraumon, vu sa forme, sa couleur noble, sa saveur et ses valeurs nutritives, était interdit aux esclaves par les colons auparavant. Seuls les colons avaient le droit d’en consommer. D’ailleurs, à l’époque, les esclaves n’étaient pas considérés comme des personnes. Ils étaient considérés comme des choses. Un colon aurait pu accorder plus d’importance à son chien qu’à son esclave. D’ailleurs, leur nom d’esclave les avaient déjà privés de tout. Malgré qu’il y avait des esclaves à talents, domestiques et des champs, personne d’entre eux n’aurait pas eu le droit de consommer du giraumon. Après plusieurs mouvements de revendications et de révolution de la part des esclaves contre leurs maitres qui les traitaient inhumainement, ils étaient parvenus à un mouvement datant de 18 novembre 1803 qui leur a conduit à l’indépendance d’Haïti. Ainsi, l’indépendance d’Haïti s’était proclamée le 1 Janvier 1804. Jean Jacques Dessalines, le père de la patrie a rendu le giraumon accessible aux ex-esclaves, les Haïtiens. Les ex-esclaves en profitaient, ils ont fêté l’indépendance, ils ont mangé du giraumon, ils auraient fait de la soupe avec. Depuis lors, la tradition reste et demeure ! Partout en Haïti, les Haïtiens mangent de la soupe. Qui donc, la soupe au giraumon représenterait la fin des souffrances physiques, psychiques et sociales à quoi les esclaves étaient sujets. Les chaînes de l’esclavage qu’ils ont brisées est une victoire qui mérite d’être célébrée sans exclure la soupe au giraumon, ont déduit beaucoup. « C’est une fierté pour chaque Haïtien indistinctement même si celui-ci n’a pas d’opportunité d’en consommer, » ont avoué beaucoup. Est-il important d’en commencer ? Est-ce que le giraumon est bénéfique pour la santé ? Tout est au clair plus bas.

 

En Haïti, on l’utilise pour faire la fameuse soupe de l’indépendance, soit le 1er janvier, date d’anniversaire de l’indépendance d’Haïti. Mais dans d’autre pays comme en Guyane, on le consomme grandement car il y existe un plat traditionnel appelé « giraumonade », c’est un plat fait à base de purée de giraumon. Tradition ou pas, vous devriez inclure le giraumon dans votre alimentation car non seulement il est un légume composé essentiellement d’eau, il est riche en potassium, et de plus, il est très bon pour la régulation de la pression artérielle et pour le bon fonctionnement des intestins, ainsi que la diminution de certain risque de cancers, etc. Grâce à sa chère riche en vitamine A, ce légume a en plus des propriétés anti-oxidants. Si tout cela vous est un résumé, permettez-moi de vous l’expliquer largement. Le giraumon est très bon pour la vue car il a une forte teneur en caroténoïdes, des  composés à qui il doit sa couleur orangée. Parmi se trouve la bête-carotène, que le corps transforme en une forme de vitamine A. Or, la vitamine A est un nutriment nécessaire pour maintenir l’œil sain et avoir une bonne vision, surtout le soir. À savoir que l’équivalent d’une tasse de purée de giraumon contient plus de 200 % de l’apport journalier recommandé en vitamine A. En plus de cela, le giraumon est bon pour le coeur. Vous ne le savez peut-être pas mais les graines de giraumon sont excellentes pour la santé cardiaque. Elles sont naturellement riches en certains composés, comme les phytostérols. Ces molécules ont la capacité de faire chuter le taux du mauvais cholestérol dans le corps. D’autre part, les graines de giraumon ont aussi un effet sur l’humeur. Elles ont une forte concentration en tryptophane, un acide aminé important dans la fabrication de la sérotonine, l’un des acteurs principaux de notre humeur. Pour profiter de ces bienfaits, il suffit de griller une poignée de graines de giraumon chaque jour et de les consommer. Ils aident à garder la ligne, c’est-à-dire pour maintenir un bon poids, il n’y a rien de meilleur que le giraumon. Ce légume est essentiellement composé d’eau, a une excellente source en fibres et contient peu de calories. Ce qui fait que lorsqu’on en consomme, on se sent vite rassasié. Les personnes qui privilégient une alimentation riche en fibre semblent manger moins et prennent donc peu ou pas de poids. Le giraumon, a-t-il d’autres bienfaits ?

 

Bien-sûr, le giraumon a beaucoup d’autres bienfaits. Il aide à limiter le risque de cancer. Tout comme l’orange et la carotte, le giraumon contient du bêta-carotène, un antioxydant qui peut jouer un rôle dans la diminution du cancer. D’ailleurs, les sources de bêta-carotène semblent avoir plus de bienfaits que certains compléments alimentaires. Riche en zinc et en caroténoïdes, le giraumon serait idéal pour se protéger contre le cancer de la prostate. Il empêche notamment que la prostate s’élargisse et il joue sur la stimulation des hormones males, responsables de ce problème de santé chez l’homme. Le giraumon améliore la protection de la peau. La teneur élevée en caroténoïdes fait que le giraumon a le pouvoir de neutraliser les radicaux libres et donc tenir les cellules cancéreuses éloignées. Les caroténoïdes peuvent également contribuer à avoir une peau jeune, c’est-à-dire sans ride. Il permet de récupérer après une séance d’entrainement. Comparé à une banane qui offre 422 mg de potassium, l’équivalent d’une tasse de giraumon cuit en offre 564, ce qui est très intéressant comme apport. Bien sûr, après une séance d’entrainement, il est bien plus pratique de manger une banane que du giraumon. Mais si vous en avez la possibilité, essayez ce légume pour un apport supplémentaire en potassium, surtout après un entrainement lourd. Cela va vous aider à rétablir l’équilibre des électrolytes du corps. Il stimule le système immunitaire. Le giraumon est une petite bombe nutritionnelle. La quantité d’une tasse de giraumon cuit contient plus de 11 mg d’éléments nutritifs, soit près de 20 % des 60 mg des recommandations en apport nutritionnels conseillés par jour pour les femmes. Quant aux hommes, ils devraient prendre au moins 75 mg.

 

D’où, le giraumon est un légume spécial ! Alors, voulez-vous fêter avec les Haïtiens pour profiter de ses bienfaits ? Il n’y a rien de mal de fêter avec eux car ils sont le premier peuple noir libre du monde mais vous n’aurez pas besoin d’attendre le premier Janvier pour profiter du giraumon. Vous pouvez le consommer à tout moment. Vu ses bienfaits, ne le trouvez-vous pas digne d’être consommé régulièrement ? Alors, profitez-en. Le peuple haïtien a certainement lutté durement pour se libérer de la torture, des souffrances, des douleurs qu’il n’oubliera peut-être pas, il a réussi à briser les chaînes qui liaient ses mains et ses pieds. La soupe au giraumon est digne d’être bue par les Haïtiens d’après beaucoup. Mais, certains estiment que ce peuple haïtien aurait besoin d’une décolonisation mentale. Ainsi, il sera plus fier de fêter son indépendance. D’après eux, les Haïtiens sont encore enchaînés mentalement. Vous vous demandez peut-être pourquoi peut-on dire que les Haïtiens sont encore colonisés. Alors là, je vous conseille le texte « LA COLONISATION MENTALE ». D’après certains, quand ils auront fini avec la colonisation mentale, beaucoup plus d’Haïtiens seront plus fiers de la soupe au giraumon. Mais, quoiqu’il arrive, la soupe au giraumon est un mets à ne pas manquer en Haïti. Non seulement à cause de ce qu’elle représente, mais à cause des bienfaits du giraumon et à cause de la singularité de la soupe. La soupe au giraumon, une soupe sans nul autre pareil.

 

SULLY JÉVELT

Publicités

Une pensée sur “LA SOUPE AU GIRAUMON À HAÏTI”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.