Les réseaux sociaux étaient affolés le mardi 2 octobre par une affaire de « bastonnade » que la mairesse de Tabarre, Nice Simon, avait subi de la part de son concubin Yves Léonard.

Après cet acte reprochable qui a vu Léonard en cavale depuis mercredi dernier suite à une plainte déposée par la mairesse de Tabarre et un mandat d’amener émis par le parquet de la Croix-des-Bouquets et la mesure d’interdiction de départ contre ce dernier, la dame mariée de Yves Léonard, Jonise Hilaire, s’est faite apparaître dans le dossier pour dire ses mots et éclaircir quelques détails lors d’une entrevue téléphonique avec la Radio Signal.

Contrairement à certaines informations faisant croire que les deux propriétés sont appartenues à l’ancien conseiller de la mairie de Tabarre, selon l’ancienne épouse de Léonard, elle a indiqué que l’hôtel Kingdom n’est pas la propriété entière de Léonard. Elle a souligné qu’elle a travaillé pendant près de douze ans pour construire en commun accord avec Yves Léonard l’hôtel Kingdom et la maison de Pèlerin 5 qui devient actuellement la résidence du président de la république Jovenel Moïse.

Questionnée depuis les États-Unis sur les ondes de la radio Signal FM par les journalistes de l’émission Moment Vérité au sujet du bastonnade de Nice Simon pour connaître sa position. Jonise Hilaire sans langue de bois, a déclaré que « Toutes les formes de violences sont condamnables ».

Cependant, elle a profité de tirer à boulet canon sur Nice Simon, concernant les faits qui ont amené la mairesse et Yves Léonard à une relation amoureuse.

« Nice Simon était à l’hôtel Kingdom pour le tournage d’un spot publicitaire nécessaire à la promotion de l’entreprise hôtelière. Avec le temps, ils m’ont mis à la porte. Je n’ai même pas eu le temps de ramasser mes effets personnels », arguant Jonise Hilaire.

Elle a aussi profité pour préciser qu’un tribunal de l’État de Floride est pour l’instant à l’étude de sa demande de divorce avec le citoyen Yves Léonard activement recherché par la police et la justice haïtienne depuis le mercredi 2 octobre 2018.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.