Il faut le dire haut et fort:  » Le pouvoir en place est en train de tuer l’avenir des enfants en Haïti. La vie des citoyens haïtiens est en péril. C’est l’illégalité totale. Tout est politisé. Un ancien président peut décider sur la vie de toute une population. Il fait… il dit n’importe quoi. Attaque n’importe qui avec des propos obscènes et honteux. Personne ne peut l’arrêter. Aucune autorité ne peut l’empêcher de plonger dans la dignité d’un peuple. Avec une escorte d’hommes armés jusqu’aux dents, Michel J. MARTELLY bouscule tout sur son passage. C’est une grande menace pour la liberté des individus en Haïti. » Moi, je dénonce avec toute ma force, tout mon être, le comportement délinquant de l’ancien président imposé par l’OEA, Michel Joseph MARTELLY. Mais… je comprends le jeu: le gouvernement ne fait que détourner l’opinion publique sur les vraies questions de société. Le pouvoir en place contrôle tout dans le pays. On est en train de fabriquer l’opinion et la tourner contre tous ceux et toutes celles qui osent opposer à ce régime corrompu.

Miki montre toutbon, peyi Ayiti gen mèt, e se Swit Miki ki mèt la. Vouzan Lapolis, vouzan Lajistis, vouzan Palè Nasyonal, vouzan komite, vouzan lameri… Un comité de sous-hommes et femmes.

*J’ai appris que la démocratie, c’est la dictature de principe*. Nous vivons la période la plus triste en Haïti. C’est une honte nationale. Il n’y a pas d’institutions dans ce pays de TROU DE MERDE, c’est une jungle. Pa gen dlo grate ankò. Dlo grate la pou opozan ak pouvwa. #Michaël GÉDÉON, DG PNH, merde; Ministre de la Justice, merde; Léon Ronsard SAINT-CYR, merde. Honte à voud. Senatè Gracia DELVA gen kouraj li grenpe sou cha pou l al kore dezòd Swit Mikibyo. Aksyon Swit Mik a montre Jovenel MOÏSE se yon lamayòt, yon poupetwèl, yon maryonèt, yon timoun Swit Miki plake nan Palè Nasyonal pou li ka fè sa li vle. Sa pa etone nou paske Jovenel MOÏSE te dakò ak Donald TRUMP ki te di « Ayiti se yon peyi kaka ». Sa montre Lame k ap fòme la, Swit Miki ka itilize li nenpòt lè pou kraze opozan ak pouvwa.

Cha Swit Miki a defye Lapolis nasyonal, pèsonn pa gen kouraj pou kanpe li. Fòs USGPN ki akonpanye Swit Miki yo fòse cha pase malgre li deja 6zè nan maten. Sa ki pase sou Channmas la maten mèkredi 14 fevriye 2018 la montre Ayiti se yon rejim anachik, yon peyi kaka. Direktè polis nasyonal la dwe demisyone, Majistra Pòtoprens lan dwe demisyone paske li pa gen gen nan figi li *(li sanksyone yon DJ pou betiz, men li vale tout betiz lòt gwoup)*, komite Kanaval 2018 la se yon bann sousou, san diyite.
Haïti, c’est une République de zombies.
Cha alegorik Ministè Ayisyen k ap viv a letranje yo deside swiv cha Swit Miki an ak yon gwo postè Michel J. MARTELLY sou li…

Sa pap fè nou bliye dosye PetwoKaribe a. Jeunes de mon pays, levez-vous, dénoncez les dérives et dites non à la corruption organisée par l’État.

Iléus PAPILLON
IP
paplus12@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.