La Plateforme des syndicats d’enseignants haïtiens regroupant  les organisations UNNOEH, CNEH et FENATEC ont présenté un bilan négatif de la gestion du ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet.


Selon le  Coordonnateur de l’UNNOEH, Georges Wilbert Franck, « le passage du ministre susmentionné à la tête du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP) est caractérisé par l’arrogance, l’incompétence et la rupture totale du dialogue avec les organisations syndicales évoluant dans le secteur .


La rupture du dialogue avec les organisations syndicales a été la principale cause de l’échec de Pierre Josué Agénor Cadet à la tête du MENFP », a précisé Georges Wilbert Franck qui a rappelé que les revendications des enseignants restent entiers.



le syndicaliste dit souhaiter que le prochain titulaire du MENFP sera à la hauteur de sa tâche visant à redresser le système éducatif. Aussi, annonce-t-il la « reprise d’une mobilisation en vue d’exiger de
meilleurs conditions de travail en faveur des enseignants.



Helonie Lucien

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.