Dans le cadre de son programme hebdomadaire « Les Lundis de la Presse », le Ministère de la Communication a organisé, ce lundi 5 février 2018, une conférence spéciale en vue d’informer la population d’un ensemble de dispositions prises pour le bon déroulement du Carnaval National à Port-au-Prince.

A cette conférence spéciale, ont pris part la Ministre de la Santé Publique et de la Population, Dr Marie Greta Roy Clément, le Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, Dr Max Rudolph Saint-Albin, le Secrétaire d’Etat à la Sécurité Publique, M. Léon Ronsard Saint-Cyr, le Délégué Départemental de l’Ouest, M. Pierre Richard Duplan, le Directeur Départemental de l’Ouest de la Police Nationale d’Haïti (DDO), le Commissaire Berson Soljour et le Directeur du Service de la Circulation des Véhicules, le Commissaire Carmel Florent.

Un Comité National de Secours d’Urgences dont la mission est de réduire les risques d’accidents, de transmission des maladies et de sensibiliser la population sur le changement de comportement durant le carnaval a été mis sur pied sous le haut patronage du bureau de la Première Dame, Mme Martine Moïse. Ce Comité est composé du Bureau de la Première Dame de la République, du MSSP, MJSAC, MAST, MICT, MJSP, du Bureau du Secrétaire d’Etat à la Sécurité Publique, de la Croix Rouge Haïtienne, les Mairies, l’OFATMA, et l’IRO.

Treize (13) postes de soins divisés en postes simples, postes de soins d’urgences et Postes Médicaux Avancés (PMA) seront institués en vue de répondre aux cas d’interventions. Les PMA ont pour objectif de prendre en charge les cas majeurs. Les cas dépassant la compétence des PMA seront transférés aux hôpitaux de référence dont l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti (HUEH), l’Hôpital Universitaire la Paix à Delmas 33, l’OFATMA et l’Hôpital Bernard Mevs. Un PMA sera fixé sur le stand de la première Dame, Mme Martine Moïse, et un espace spécial y sera destiné pour accueillir tous les enfants égarés sur le parcours.

Tout en exhortant la population à adopter certaines mesures sanitaires durant le carnaval, la Ministre de la Santé Publique et de la Population, Dr Marie Greta Roy Clément s’associe à la Première Dame, Mme Martine Moïse pour inviter les carnavaliers à jouir de cette période dans la Prudence, l’Entraide et la Solidarité.

Au niveau de la sécurité, un Centre de Commande a été mis sur pied et sera coordonné par le Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, Dr Max Rudolph St Albin qui entend agir de concert avec le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Sécurité Publique, la Police Nationale d’Haïti, le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique et la Direction de Protection Civile. Cette dernière sera chargée d’inspecter la conformité et la sécurité des chars et des stands pendant les trois jours gras. 500 brigadiers volontaires seront déployés sur tout le parcours pour accompagner les carnavaliers.

« Il a été décidé que le carnaval national prenne fin à 2h AM les deux premiers jours et à 3h AM le troisième jour », a annoncé le Secrétaire d’Etat à la Sécurité Publique, M. Léon Ronsard Saint-Cyr, tout en exhortant la population à ne pas bloquer les issues de secours en vue de faciliter les évacuations en cas d’urgence.

« La Direction Départementale de l’Ouest de la PNH entend faire respecter avec beaucoup de rigueur toutes les dispositions de sécurité prises pour le bon déroulement du carnaval national », a indiqué le Directeur Départemental de l’Ouest, le Commissaire Berson Soljour, tout en insistant sur l’interdiction stricte des ports d’armes, l’utilisation des bouteilles en verre, la circulation des brouettes et les armes blanches sur le parcours du carnaval National. Les numéros 114 ; 3821-1111 ; 3820-1111 ; 3338-111 fonctionneront 24h / 24h pour les appels d’urgence.

Le Carnaval étant la plus grande manifestation culturelle du pays, l’Administration Moise et le Gouvernement Lafontant invitent la population à respecter toutes les consignes de sécurité pour profiter pleinement de ces festivités dans un esprit de respect mutuel, de solidarité et pour mieux vendre l’image d’Haïti.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.