La Croatie, petit pays de quatre millions d’habitants indépendant depuis un quart de siècle, est en finale de la Coupe du monde. La génération dorée portée par Luka Modric a dépassé ses glorieux aînés en se hissant sur la dernière marche avant le sacre mondial. Les Vatreni ont éliminé l’Angleterre, pays fondateur du football, dans une demi-finale où la détermination a pris le pas sur des corps endoloris par des prolongations à répétition. Reste qu’au bout des 120 minutes, c’est bien la Croatie qui a obtenu le droit de jouer l’équipe de France dimanche dans ce même stade Loujniki. Les Anglais affronteront les Belges samedi à Saint-Pétersbourg pour la troisième place.

 

La joie des Croates sur l’égalisation de Perisic (1-1, 68e) La Croatie a rendez-vous avec la France en finale de la Coupe du monde. Longtemps menés au score, les Croates ont renversé l’Angleterre au cours d’une nouvelle prolongation dans cette seconde demi-finale (2-1 ap). La sélection de Zlatko Dalic est allée chercher cette qualification avec beaucoup de courage. La Croatie démarre mal Il ne fallait pas arriver en retard au stade. Après seulement cinq minutes de jeu, Trippier donnait l’avantage à l’Angleterre sur un superbe coup franc plein axe (0-1, 5e) ! Les Three Lions ne pouvaient pas mieux commencer. Un peu assommés par cette entame ratée, les Croates n’arrivaient pas à bousculer la solide défense anglaise. Seul Perisic s’essayait à deux reprises sur des frappes lointaines, et non cadrées, durant la première demi-heure.

 

Malgré son avantage au score d’affichage, l’Angleterre ne se contentait pas de défendre et tentait plusieurs fois d’enfoncer le clou sur des attaques rapides. Si la Croatie a été un peu plus dangereuse dans le dernier quart d’heure, notamment grâce à Rebic, c’est bien la sélection anglaise de Gareth Southgate qui a regagné les vestiaires en tête dans cette partie. Perisic relance la Croatie C’est en confiance et accompagnés du God Save the Queen entonné par leurs supporters que les Anglais démarraient la seconde période.

 

Emoussés par leurs précédentes rencontres, les Croates étaient clairement émoussés physiquement et n’arrivaient pas à accélérer le jeu pour faire trembler une sélection anglaise totalement sereine… jusqu’à la 68e minute. Sur un centre de Vrsaljko, Perisic égalisait d’une tête rageuse (1-1, 68e). La Croatie revenait de loin ! Reboostés, les Croates étaient proches de prendre l’avantage dans la foulée lorsque Perisic trouvait le poteau de Pickford ! Les Anglais souffraient et la physionomie du match changeait totalement. Dans le dernier quart d’heure, le ballon allait d’un camp à l’autre et on sentait que les deux équipes pouvaient craquer à tout moment. Si sereine pendant une heure, la défense anglaise multipliait les maladresses.Mandzukic fait craquer Pickford.

Par Robinson, JEROME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.