À l’appel du collectif 4 décembre et de plusieurs organismes de la société civile haïtienne, une marche pacifique contre la corruption était organisée ce mardi 05 décembre à Port-au-Prince.

Non à la corruption, c’est le cri des participants qui parcouraient des rues de la capitale sous les regards de la police nationale d’haïti. banderoles, pancartes en main, slogan, des bandes de rara créent l’animation,la marche suit son parcours.
Cette initiative est une façon pour demander à la justice de jouer son rôle, de sévit contre les corrompus, car ils sont dans le pays, a lancé l’un des organisateurs devant les locaux du ministère de la justice.
Sur les pancartes on pouvait lire « koripsyon se peche mòtèl »
« Koripsyon fè pèp la paka manje, paka travay » « non à la corruption ».
Plus que déterminé à combattre la corruption,Corde à la main,tenue vert olive, l’ancien candidat à la présidence Éric Jean Baptiste est à la tête de la foule << mayi a mi, apse a pete. Kòd sa se kòd lajistis pou’n mare yo>> declare t-il d’un ton ferme. Les manifestants ont sillonné plusieurs rues pour arriver devant les locaux du parlement où il était prévu de mettre fin à la marche en délivrant un message au parlementaire.

Mario Andresol, député Printemps Bélizaire, sénateur Patrice Dumont, René Civil, Arnel Bélizaire sont entre autres les personnalités politique qui étaient présentes à cette marche qui a terminé sans incident mageur.

Francky Belfort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.