Le chef de l’état haïtien, Jovenel Moïse, s’est entretenu hier avec des représentants de plusieurs secteurs afin d’évaluer la conjoncture politique et économique après les émeutes du week end écoulé.

M. Moïse a eu une séance de travail avec les ambassadeurs membres du Core Group. La Présidence n’a pas fourni aucun détail sur les conclusions de la rencontre entre le chef de l’état et les ambassadeurs de plusieurs pays amis dont les Etats Unis, le Canada, la France.

Le dialogue a toujours été un facteur essentiel dans la stratégie d’action pour répondre aux défis nationaux, précise un communiqué.

Le président haïtien a eu également des séances de travail séparées avec les membres du secteur privé dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et les représentants du secteur informel.

Avec les membres du secteur privé le chef de l’état a évoqué les dispositions à adopter pour retrouver la stabilité et le développement économique durable. Par ailleurs il a indiqué aux membres du secteur informel que le gouvernement tirera les leçons de événements et assumera ses responsabilités.

M. Moïse a également eu des entretiens avec les présidents du Sénat, Joseph Lambert, de la chambre des députés, Gary Bodeau, et de la Cour de Cassation, Jules Cantave, sur les dispositions à adopter pour redresser la situation.

Par ailleurs une rencontre a eu lieu entre le chef de l’état et des dirigeants de plusieurs formations politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.