Le sénateur Joseph Lambert brigue la présidence du grand corps. M. Lambert, qui avait déjà occupé cette fonction, a obtenu l’appui de la majorité du Parti Haitien Tet Kalé (PHTK).

L’ex conseiller du président Michel Martelly bénéficie de l’appui du président sortant Youri Latortue. Les deux dirigeants politiques, proches du PHTK, auraient conclu une entente pour un support mutuel.

Le PHTK est disposé à soutenir la candidature de Joseph Lambert, révèle le sénateur Kedlaire Augustin, également pressenti dans un premier temps par ses collègues de la majorité.

Les 10 sénateurs du PHTK ont décidé de supporter la candidature de Lambert pour garantir la stabilité politique, explique t-il.

C’est un élément important pour la majorité, il a la notoriété et le charisme et peut être un bon président, insiste t-il assurant qu’il attend son heure pour briguer la présidence du grand corps.

Selon le sénateur Augustin le nouveau bureau devra boucler la formation du Conseil Electoral Permanent (CEP), du Conseil Constitutionnel et faire sanctionner le rapport de la commission éthique sur le Pétrocaribe.

M. Augustin s’attend à ce que certains acteurs contestent le CEP. Il y a un effort citoyen à faire pour entrer dans la normalité constitutionnelle. Dans un cadre démocratique il faut respecter la loi et ensuite envisager de la modifier dit il, admettant qu’il y a des problèmes structurels a résoudre.

Il espère que des personnalités ayant de grandes capacités managériales soient désignées au CEP et dit prêt pour que le processus soit transparent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.