Dans un communiqué, le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Clamé Ocnam Daméus informe au public qu’il déplore et condamne l’incident qui s’était produit hier mardi 09 octobre 2018, dans les locaux du parquet, mettant en face le directeur départemental de l’Ouest de la PNH, Berson Soljour, des avocats du barreau de Port-au-Prince et le greffier en chef du parquet.

Le commissaire Daméus croit que cet incident regrettable qui fait des victimes les deux côtés, aurait pu être évité si ces membres des institutions républicaines avaient gardé leur sang-froid. Il réclame en ce sens, l’ouverture d’une enquête impartiale sur le dossier afin que lumière soit faite et d’en donner le traitement et les suites appropriés.

Clamé Ocnam Daméus se dit rester favorable à l’idée que cette enquête soit conduite par une institution indépendante, arguant que le parquet est inconfortable pour conduire le dossier vu que l’incident s’était produit dans l’enceinte même de cette institution.

Selon lui, il est d’une impérieuse obligation pour les institutions dont la police nationale d’Haïti, la Justice et la corporation des Avocats de développer des liens harmonieux de travail et de continuer à collaborer dans l’ordre, la discipline et le respect mutuel pour la grandeur de l’État.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.