L’Opposition haïtienne lance une nouvelle offensive contre l’administration Moïse. L’un des chefs de file du secteur démocratique et populaire, Michel André, annonce qu’une procédure judiciaire est lancée contre les anciens officiels des gouvernements antérieurs accusés de mauvaise gestion des fonds de Pétrocaribe.

La plainte a été déposée par Johnson Colin, au cabinet d’instruction du Tribunal de Première instance de Port-au-Prince. Selon la procédure légale le doyen du Tribunal devra designer un juge instructeur pour réaliser l’enquête.

M. André, avocat du plaignant, révèle que la stratégie vise à court-circuiter le Sénat. Avec l’ouverture de la procédure judiciaire le vote du Sénat sur le rapport de la commission éthique et anti corruption n’aura aucun effet, prévient le juriste jugeant que la majorité présidentielle se prépare à « enterrer « le rapport de la commission Beauplan.

André Michel, n’est pas à son premier « coup juridico politique ». Sous la présidence de Michel Martelly il avait été l’avocat d’un citoyen qui avait porté plainte contre la Première Dame pour gestion illégale des fonds publics.

Cette fois çi M. André assure avoir fait le dépôt de plusieurs documents pour justifier l’ouverture d’une investigation. J’ai déposé 17 documents, dit-il citant notamment le rapport de la commission éthique non encore sanctionné par les sénateurs.

Plusieurs anciens ministres et deux ex Premiers Ministres, Jean Max Bellerive et Laurent Lamothe sont épinglés dans ce rapport.

M. André informe que d’autres personnalités épargnées par le rapport, dont l’ex Président Jocelerme Privert et l’ex Premier Ministre Enex Jean Charles, sont également accusées dans le nouveau dossier.

M. André, était accompagné de deux députés de l’opposition, Jean Robert Bossé et Joseph Manès Louis.

Les ressources détournées sont de l’ordre de 3 milliards de dollars, dit M. Michel rappelant que la lutte contre la corruption est mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.