Jeudi, les Ministres Pierre Simon Georges (Environnement) et Aviol Fleurant (Planification) ont signé un protocole d’accord avec l’Ambassadeur du Japon en Haïti Yoshiaki Hatta et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD-Haïti) portant sur le renforcement du système de prévention et de Gestion des Déchets Solides pour les communes de Ouanaminthe et Jérémie.

Ce projet pilote de Gestion des Déchets Solides de plus de 8 millions de dollars, financé par le Japon, sur 5 ans permettra la mise en application de la loi adoptée le 21 septembre 2017  portant sur la création du Service National de Gestion des Résidus Solides (SNGRS) sous le leadership du Ministère de l’Environnement.

Selon le Ministre Georges, « la contribution du Japon pour le financement de ce projet, aidera au renforcement des capacités des autorités locales et Nationales pour des solutions pérennes aux problèmes de gestion des déchets. La vigilance sera de mise, poursuit-il sur la façon dont le projet sera mis en œuvre et on garde espoir que de concert avec le Japon et le PNUD, nous ferons œuvre qui vaille pour le bénéfice de la population. »

Par ailleurs, outre la signature de l’accord sur le projet de renforcement du système de prévention et de gestion des déchets, deux autres accords ont été également paraphés entre le PNUD-Haïti et  le Ministère de l’Intérieur et le Ministère des Travaux Publics autour du financement de deux projets qui visent d’une part à l’amélioration de la prévention et de la gestion des désastres et d’autre part à installer des micros réseaux électriques utilisant l’énergie éolienne ou hydraulique en zone rurale.

 

S/HL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.