La question migratoire constitue le thème principal des discussions entre les autorités haïtiennes et Bahaméennes depuis plusieurs années. Le chef de l’état haïtien, Jovenel Moïse et le Premier Ministre des Bahamas, Dr Hubert Minnis, ont largement discuté de la question lors d’une séance de travail le week end écoulé, à Port-au-Prince.

Les autorités Bahaméennes ont récemment adopté une nouvelle politique migratoire pour freiner le flux d’immigrants haïtiens. Dans le même temps le gouvernement de Bahamas s’évertue à contrôler les migrants haïtiens sur son territoire ce qui implique le rapatriement de nombreux migrants illégaux.

Le président Moïse et le Premier Ministre Minis ont, dans un communiqué conjoint, fait état de leur détermination à faire face à la situation migratoire et à entreprendre des initiatives conjointes qui pourraient contribuer à réduire le flux migratoire vers les Bahamas.

Ils ont pris l’engagement à trouver des solutions efficaces à fin de résoudre le problème d’identification des ressortissants haïtiens aux Bahamas. Le gouvernement haïtien s’est engagé à installer un service de Réception et de Livraison des documents d’identité à l’Ambassade d’Haïti à Nassau.

Les deux gouvernements s’évertuent également à combattre l’immigration clandestine en s’attaquant aux causes de la pauvreté dans certaines régions du pays. Le président Haïtien et le Premier Ministre des Bahamas ont insisté sur la nécessité de créer des opportunités économiques, commerciales et d’investissement entre les secteurs privés en Haïti et aux Bahamas, en particulier dans la région nord et nord-ouest d’Haïti.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.