Le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires de l’Onu informe que seulement 4 nouveaux décès liés au Choléra ont et enregistrés en janvier 2018. En janvier 2018, 432 cas suspects et 4 décès ont été rapportés, soit une baisse respective de 77% et 87%, en comparaison à janvier 2017. Les premières semaines de 2018 sont donc les plus basses jamais enregistrées depuis le début de l’épidémie. Cependant, la surveillance et la réponse doivent se poursuivre avec le même niveau d’intensité pour ne risquer une reprise de l’épidémie courant 2018, expliquent les responsables de l’Ocha.

L’année 2018 a commencé sur les bons résultats enregistrés en 2017 qui s’est achevée avec le plus bas nombre de cas suspects de choléra enregistrés en une année depuis le début de l’épidémie en 2010. Le taux d’incidence pour 2017 a été de 0.12%, soit très proche de l’objectif du plan d’élimination moyen-terme (PNEC) qui vise 0.1% à la fin de l’année 2018.

Depuis octobre 2010 le nombre de décès est supérieure 9 753 à et le nombre de personnes infectées a franchi la barre des 818 000.

Dans le plan de réponse humanitaire révisé 2017-2018 (HRP) lancé en janvier 2018, le secteur choléra demande 21,7 millions dollars américains pour répondre aux cas de choléra attendus cette année et pour espérer atteindre zéro cas avant la fin de 2018. A ce jour, l’UNICEF est financé à hauteur de 5 millions USD pour poursuivre les efforts (environ 35% du budget requis pour la réponse communautaire) et la mobilisation de fonds additionnels est en cours, précise le communiqué de l’Ocha.

L’OPS/OMS continue à appuyer les départements qui notifient des cas suspects de choléra et cela en partenariat avec Croix Rouge Française en cas de flambées. Pour le mois de janvier seulement 3 départements Sud est, Nippes et Nord Est n’étaient pas concernés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.