Alexis Sanchez a été condamné pour fraude fiscale, mais n’ira pas derrière les barreaux, tout comme ça a été le cas avec Messi, Mascherano. .

Alexis Sanchez a été condamné à une peine de 16 mois de prison pour fraude fiscale, selon, ce mercredi, l’agence de presse madrilène EFE. La nouvelle recrue de Manchester United a accepté cette décision de justice. Du temps où il évoluait au sein du FC Barcelone (2011-2014), l’attaquant star chilien avait berné le Trésor public espagnol, à hauteur d’environ un million d’euros.

Il n’aura néanmoins pas à aller derrière les barreaux, puisqu’il s’agit de sa première infraction et que la sanction prononcée par le tribunal est inférieure à deux ans. Mais Sanchez, joueur le mieux payé de la Premier League (presque 400 000 € par semaine), devra quand même régler une amende de près de 600 000 € et se soumettre cette fois à cette taxe sur ses droits d’image d’1 M€. Une taxe qu’il avait évité de payer entre 2012 et 2013 en créant une société, appelée Numidia Trading, à Malte.

Alexis Sanchez est le dernier grand nom du football à être impliqué dans une affaire espagnole de fraude fiscale. Avant lui, son actuel entraîneur José Mourinho, ses anciens coéquipiers Lionel Messi et Javier Mascherano, ainsi que Ricardo Carvalho et Cristiano Ronaldo ont été – ou sont encore – mis en cause.

Janvier 2018 / Agence Presslakay
Pierre Jean Miguel journaliste
Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.