Ephéméride du mardi 21 novembre 2017

21 Novembre 1791.
Concordat de Jacmel. Les hommes de couleur soutenus par ceux venant de Port-au-Prince attaquèrent la ville de Jacmel et forcèrent les blancs à signer un concordat sur le modèle de celui de la Croix des Bouquets.

21 Novembre 1960.
Grève d’étudiants à Port-au-Prince et réaction musclée de François Duvalier. Protestant contre l’arrestation arbitraire de quelques-uns de leurs camarades dont Joseph Renaud, des étudiants de la capitale, Port-au-Prince, initèrent une grève qui prit l’allure de véritables manifestations anti-gouvernementales. La réaction du gouvernement de François Duvalier, élu trois ans plus tôt, fut violente. Des étudiants et leurs sympathisants furent arrêtés sans ménagement. L’université rebaptisée sous le nom de L’Université d’État d’Haiti passa aux mains de professeurs et dirigeants acquis à la cause duvaliériste.

Joseph Renaud fut au moment de son arrestation trésorier de l’Union Nationale des Étudiants Haïtiens, une organisaion estudiantine fondé un an plus tôt.

Recommandation: Péan, Leslie J. R. Entre savoir et démocratie: la lutte de l’Union Nationale des Étudiants Haïtiens (UNEH) sous le gouvernement de François Duvalier. Montréal: Mémoire d’Encrier, 2010.
21 novembre 2004 : «Révolution orange» à Kiev

Le 21 novembre 2004, en Ukraine, l’élection truquée du candidat pro-russe Viktor Ianoukovitch à la présidence de la République jette l’opposition dans la rue. La capitale Kiev est en ébullition.
Activement soutenue par des organisations occidentales comme la fondation Soros, la «révolution orange», d’après la couleur des écharpes arborées par les manifestants, obtient l’annulation de l’élection.
Il n’empêche qu’aux élections suivantes, en 2010, le même homme, favori de Moscou et de l’importante minorité russophone établie à l’Est du Dniepr et en Crimée, réussit à se faire élire de façon régulière.
Comme si de rien n’était, Ianoukovitch poursuit les négociations engagées avec Bruxelles par son malchanceux prédécesseur Viktor Iouvchtchenko, en vue d’un rapprochement avec l’Union européenne. Mais il ne remédie pas aux déficiences de l’État, à la corruption endémique et au pouvoir de l’oligarchie issue des anciens cadres communistes. Celle-ci, à l’image de sa propre famille, s’enrichit prodigieusement en pillant les ressources industrielles, agricoles et minières du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.