L’enquête a été menée par l’Observatoire Citoyen pour l’Institutionnalisation de la Démocratie (OCID). 575 millions de gourdes de subvention ont été accordés aux partis politiques en 2015 dans le cadre du financement des campagnes électorales.

Seulement 58 des 65 partis politiques ont acheminés au Conseil Electoral provisoire un rapport détaillé, complet et signé sur l’utilisation de ce fonds. L’injonction de la loi électorale qui exige que les rapports soient soumis 30 jours après les élections à été bafouée souligne tout de go l’un des responsables de l’OCID, Abdonel Doudou.

Le décret électoral de 2015 se veut clair. Les partis politiques doivent notifier le CEP sur toutes les subventions reçus des entreprises privées, des associations et des particuliers qui touchent les 500 mille gourdes. A date, l’institution électorale n’a reçu aucune notification de la part des partis politiques. Quel contrôle a été effectué sur les fonds reçus ? Quel a été la provenance de ces fonds ? S’interroge Abdonel Doudou, membre de l’OCID. Ce dernier pense qu’un tel manquement peut affaiblir le système électoral et saper les bases de la démocratie.

L’enquête démontre aussi que l’institution électorale ne dispose pas de moyens pour contraindre les responsables de partis politiques à respecter les prescrits du décret électoral en matière de financement. Les conséquences qui découlent de cette dérogation sont souvent catastrophiques, regrette l’un des membres de l’OCID Abdonel Doudou.

Combien de chef de partis politiques qui n’ont fourni aucun rapport sur l’utilisation des fonds reçu au CEP que la justice haïtienne a déjà épinglé ? En tout cas en 2019 des élections pour renouveler le tiers du Sénat sont annoncées. Une priorité pour l’équipe gouvernementale. Les dirigeants politiques se préparent à s’investir dans ces nouvelles joutes électorales sans pour autant se mettre en règle avec les prescrits du décret électoral de 2015.

Banacheca Pierre

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.