CP: Aurevil Ricardo Pierre(Presslakay)

Après les dernières journées de grève générale annoncées la semaine dernière par le secteur de l’opposition politique du pays (qui ont été échouées), les manifestations seront reprises pour exiger le départ du président de la république, à en croire les responsables du secteur populaire de l’opposition.

Lors d’une conférence de presse présentée le mardi 4 décembre 2018 au local de Café des copains pour planifier la poursuite des manifestations antigouvernementales, le secteur de l’opposition démocratique et populaire a annoncé la tenue de deux journées de manifestations à Port-au-Prince, le dimanche 9 décembre à l’occasion de la journée internationale de la lutte contre la corruption pour exiger l’arrestation des indexés dans la dilapidation des fonds du PétroCaribe et le 16 décembre prochain pour exiger le départ anticipé du président Jovenel Moïse et demander l’organisation d’une conférence nationale et souveraine.

Selon le secteur démocratique et populaire, une journée en signe de solidarité sera organisée le lundi 10 décembre prochain au quartier la Saline en mémoire des victimes du dernier massacre perpétré dans ce quartier défavorisé où plus d’une cinquantaine d’habitants aurait été tué selon la Fondation JEKLERE.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.