La musique et notamment la création artistique laissent une trace et donnent ou redonnent du sens à la vie, aux choses et aux êtres. Elle façonnent une autre vision du monde que celle de la pensée unique et uniforme .

En effet, le jeudi 29 novembre sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité la musique reggae de Jamaïque a été inscrite par un comité spécialisé de l’UNESCO réuni à Port-Louis, capitale de l’Île Maurice.

Cette décision explique la contribution de cette musique Jamaïcaine à la prise de conscience internationale sur les questions d’injustice sociale, de résistance, d’amour et d’humanité, et sans oublier sa dimension à la fois cérébrale, socio-politique, sensuelle et spirituelle.

Si à ses débuts, le reggae était la voix des communautés marginalisées, il est désormais joué et adopté par une importante partie de la population, tous groupes ethniques et religieux confondus à travers le monde .

Le reggae, dont la candidature était portée par la Jamaïque. Un Style musical issu du ska et du rocksteady, il a aussi intégré des influences du jazz et blues d’Amérique.

Musique popularisée dans le monde entier par son icône Bob Marley est un genre musical ayant émergé à la fin des années 1960, d’ailleurs il est la plus populaire des expressions musicales jamaïcaines. Il devient, à la faveur de son succès international, un style musical internationalement très apprécié dans le monde entier .

Pierre Kevin

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.