Depuis plus de deux ans, la monnaie locale continue de dévaluer face au billet vert. Une situation qui a des incidences graves sur le pouvoir d’achat des ménages.

Malgré les différentes mesures prises par les gouvernements qui se sont succédés, cette hémorragie reste une épée damoclès pour les responsables de la banque centrale.

Invitant à réagir sur le dossier, le ministre de l’économie et des finances, Ronald Décembre s’est montré très préoccupé par cette situation. Selon lui, l’année 2019 sera difficile pour Haïti en raison d’un manque et de rareté de dollar américain pour faciliter l’approvisionnement régulier des produits pétroliers.

Il a par ailleurs expliqué que les données financières de l’importation de consommation en 2018 ont atteint près de 5 milliards de dollars américains, alors que les chiffres de l’exportation ont généré seulement 1.1 milliards de dollars américains durant l’année écoulée.

Ces derniers jours, une panne sèche de gaz se fait ressentir fortement à travers les pompes et ce malgré les explications du ministre de l’économie et des finances autour cette affaire, la situation persiste.

RICHEMOND Johnson

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.