Réunie ce samedi à Zurich, l’IFAB (International Football Association Board) a décidé d’adopter l’assistance vidéo pour la Coupe du monde 2018 en Russie (14 juin-15 juillet). Deux autres règles ont aussi été votées.

« Une étape historique. » L’IFAB (International Football Association Board), chargée de régenter les règles dans le football, a voté à l’unanimité une grande avancée ce samedi lors de sa 132ème assemblée générale annuelle. L’assistance vidéo a en effet été choisie pour la Coupe du monde 2018, qui se déroulera en Russie du 14 juin au 15 juillet. Malgré quelques couacs, l’instance a décidé de l’expérimenter dans la compétition majeure.

Car après plusieurs tests réalisés depuis mars 2016, l’IFAB et la FIFA semblent convaincus. « Cette réunion historique, dirigée par le président de la Fifa Gianni Infantino, ouvre une nouvelle ère dans le football avec l’assistance vidéo qui aidera à améliorer l’intégrité et la justice dans ce sport », peut-on lire dans le communiqué. Les arbitres du Mondial pourront donc en bénéficier dans quatre situations: lors d’un but marqué, pour un penalty, sur un carton rouge, mais aussi pour corriger une éventuelle erreur sur l’identité d’un joueur sanctionné.

La VAR (Video Assistant Referee) est donc étendu à la plupart des compétitions, puisque celle-ci sera aussi disponible en Ligue 1 et Liga la saison prochaine. Mais pour le moment, pas question de l’introduire en Ligue des champions puisqu’Alexander Ceferin, le président de l’UEFA, avait refusé il y a quelques jours de l’adopter.

Mais ça n’est pas la seule évolution. L’IFAB a aussi voté deux nouvelles règles, dont une qui devrait beaucoup peser sur les terrains. Les deux équipes, en cas de prolongation, pourront en effet bénéficier d’un quatrième changement. En ce qui concerne les entraîneurs, ces derniers pourront communiquer via un système électronique avec un membre du staff installé en tribunes. Des évolutions qui seront censées apporter « une plus grande équité dans le football. »

Pierre Jean Miguel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.