Les membres du bureau exécutif de la CAF ont organisé ce vendredi 1er décembre 2017 une réunion à Moscou. A l’issue de cette réunion, la CAF a annoncé le déblocage d’une subvention à destination de chacune des cinq équipes africaines qualifiées pour la Coupe du Monde 2018.

Une décision a été prise pour offrir à chaque sélection africaine qui participe au Mondial Russie 2018 une prime d’un montant de 500 mille dollars. Le but de cette prime est d’améliorer les conditions de préparation pour cet événement planétaire.

Créée le mois dernier par la Confédération africaine de football, la commission de préparation à la Coupe du Monde 2018 s’est réunie à Moscou en marge du tirage au sort de l’épreuve, ce vendredi.

« Cet argent devra servir principalement à renforcer et améliorer l’encadrement technique de chaque équipe », a précisé la CAF, qui fournira également à chacun des cinq représentants africains en phase finale un équipement « fieldwiz », autrement dit « un dispositif technologique qui permet un meilleur suivi de la performance des joueurs. »

Ainsi, l’Egypte, au Maroc, au Nigeria, au Sénégal et à la Tunisie, qui défendront les couleurs de l’Afrique en Russie bénéficieront de cette prime.

Réuni le 16 novembre dernier à Rabat, au Maroc, le comité exécutif de la CAF avait décidé de la mise sur pied d’une commission ad hoc chargée de déterminer la nature du soutien qu’apportera la CAF aux représentants de l’Afrique en Coupe du Monde 2018 en vue de leur préparation.

Ladite commission, qui comprend comme membres Kalusha Bwalya, membre du Comité exécutif de la CAF, et les présidents des fédérations des cinq pays qualifiés, s’est réunie à Moscou en marge du tirage au sort du mondial, prévue ce jeudi.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.