Une tâche qui sera difficile pour Seedorf..

Vingt quatre heures après le licenciement de son désormais ex-coach, Cristobal Parralo, pour des résultats décevants, le Deportivo la Corogne a annoncé pendant la nuit de lundi à mardi la désignation de Clarence Seedorf Clyde au poste d’entraîneur principal jusqu’à la fin de l’échéance en cours. Dix-huitième au classement du championnat d’Espagne de football avec dix petits points et un retard de vingt sept buts, le club Galicien et le jeune technicien batave de 41 ans sont parvenus à cet accord pour tenter de redresser une équipée minée par des statistiques qui déçoivent les fans l’équipe basée à l’extrémité Nord-ouest de l’Espagne..

« Il professore » comme on le surnommait à San Siro, a accepté ce défi qui paraît visiblement la chose la plus coriace pour un entraîneur qui commence à peine à se procurer un nom dans ce champ d’action. Mais, l’ancien international néerlandais depuis 1994 ( 87 capes, 11 buts) et retraité en 2008, née à Paramaribo en Suriname connaît bien le championnat espagnol pour l’avoir joué avec le Real Madrid pendant trois ans de 1996 à 1999. Au passage, il avait remporté l’épreuve en 1997. Il n’y aura pas à coup sûr trop de difficultés pour inculquer ses touches aux joueurs du Deportivo.

S’écarté des terrains de football en étant joueur pour devenir entraîneur le 14 janvier 2014, Seedorf avait déjà entraîné le Milan AC par le passé, mais c’était une aventure fugace puisqu’il avait été remplacé à la tête de l’équipe première le 9 juin 2014 par son ancien copain, Filippo Inzaghi. En juillet 2016, l’ancien dépositaire du secteur offensif des Amstellodamois a été nommé coach du Shenzhen Football Club en Chine, une formation de deuxième division où il avait passé deux saisons et sera remplacé le 5 décembre 2016 par le Suédois, Sven-Göran Eriksson. Donc c’est une nouvelle expérience pour le hollandais qui avait couronné de succès européens comme joueur notamment avec l’Ajax Amsterdam, le Real Madrid et le Milan AC. Un grand joueur qui a traîné derrière lui un palmarès accompli mis à part de la coupe du Monde de la FIFA.

Avec dix-sept points en dix-huitième position dans la zone relégable, les fans des Blanquiazules ou Super Dépor vont beaucoup exiger à leur nouvel entraîneur afin d’éviter d’aller en division inférieure lors de la prochaine saison. Cette équipe galicienne avait déjà glané le titre de champion d’Espagne lors de l’exercice 1999-2000 et la coupe du roi en 2002.

RICHEMOD Johnson
richemond85@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.