Le Président du sénat Haïtien, le sénateur Joseph Lambert se prononce en faveur de la mise sur pied du conseil électorale permanent pour que les élections d’octobre 2019 puissent se tenir dans de bonne conditions.

 

Après 31 ans, Haïti n’arrive toujours pas à mettre sur pied cette institution prescrite par la constitution et qui aurait dû mettre en place le lendemain du vote de la loi mère, ajoute le sénateur Lambert. Le président de l’assemblée nationale exhorte chaque secteur, chaque groupe politique à comprendre que c’est une nécessité d’avoir un conseil électorale permanent. En ce sens, du côté du parlement, un rapport a été produit et remis à l’ancien bureau l’année dernière par une commission dont il était lui même président.

 

L’élu du sud-est fait état d’une entente déjà trouvée par des sénateurs pour constituer une majorité de 20 afin de doter le pays d’un conseil électorale permanent et d’un conseil constitutionnel.

Par ailleurs, dans le souci de permettre au pays d’avoir des institutions qui fonctionnent, le sénateur Joseph Lambert a précisé qu’un processus est en cours afin de combler des sièges vacants au sein de la cour de cassation.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.