1) Brésil 4-0 Méxique – 1950

Après douze années sans participation à la plus prestigieuse des compétitions, le Brésil affronte le Mexique en match ouverture dans un stade Maracana survolté. A cette époque, la Seleçao n’avait alors remporté aucun de ses 5 titres actuels, et l’attente qui entoure la sélection est à son paroxysme. A Rio, les Brésiliens affichent leur ambition en s’imposant sur un score fleuve (4-0), grâce notamment à un doublé de Ademir. Trois semaines plus tard, ils seront défaits en finale face à l’Uruguay (2-1).

2) Brésil 0-0 Yougoslavie – 1974

Le Mondial 1974, organisé en Allemagne, est le premier à voir le tenant du titre disputer le match d’ouverture de la compétition. Facile vainqueur face à l’Italie (4-1) en 1970, c’est donc le Brésil qui, se présentant comme l’équipe ultra-favorie, est chargé d’affronter la Yougoslavie, à Francfort. Sauf que contre toute attente, le tenant du titre est tenu en échec (0-0) par son adversaire du soir. Un match nul et vierge de mauvais augure, puisque c’est la RFA qui sera sacrée cette année-là.

3) Argentine 0-1 Cameroun – 1990

Championne du Monde en 1986, l’Argentine emmenée par Diego Maradone affronte la modeste équipe du Cameroun en ouverture de la compétition dans un stade Giuseppe Meazza totalement comble. A Milan comme ailleurs, tout le monde s’entend sur le fait que la sélection Albiceleste devrait s’imposer, qui plus est assez largement. Réduits à 9 suite aux exclusions de Kana-Biyik et de Massing, ce sont pourtant les Lions Indomptables qui l’emportent à l’arraché grâce à François Omam-Biyik. Douche froide.

4) France 0-1 Sénégal – 2002

Décidément, les équipes africaines sont coutumières des victoires surprises lors des matches d’ouverture. En 2002, douze ans après le Cameroun donc, le Sénégal affronte à Séoul une Equipe de France Championne du monde en titre, emmenée par une attaque Thierry Henry – David Trezeguet. Devant près de 64 000 spectateurs, les Bleus, privés de Zindédine Zidane, blessé, sont défaits 1 à 0 sur une réalisation de Papa Bouba Diop. Au bon souvenir de 1990, donc.

5) Allemange 4-2 Costa Rica – 2006

Le Mondial 2006 est celui qui marque le retour du match d’ouverture disputé par le pays organisateur. De ce fait, ce sont les Allemands qui, à Munich, n’ont fait qu’une bouchée du Costa Rica (4-2) face à leur public. Une rencontre disputée sur un rythme particulièrement soutenu, en témoignent les six buts inscrits, mais surtout, auréolée de deux buts de grande classe, inscrits par Philipp Lahm et Torsten Frings… Pas de doute, la compétition était lancée !

Par Robinson, JEROME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.