L’organisation de défense des droits humains dénommée Collectif Défenseurs Plus exprime ses inquiétudes face à la situation chaotique du pays, caractérisée par de violentes manifestations de rues depuis plusieurs jours.

Dans une note de presse, le Collectif dit observer avec beaucoup d’inquiétude l’état précaire de la situation d’Haïti. Et dénonce le laxisme du pouvoir qui pratique une politique d’amateurisme et d’improvisation depuis environ deux (2) ans.

Pour le Collectif, la population dans sa majorité ne fait pas confiance aux dirigeants actuels. Arguant que malgré l’annonce des mesures par les autorités gouvernementales, les gens gagnent les rues massivement les 7, 8, 9 et 10 février 2019, pour exiger le respect de leurs droits inaliénables pour un lendemain meilleur.

Le Collectif Défenseurs Plus dit apprendre avec tristesse la mort d’une dizaine de manifestants et plusieurs centaines blessés par balles.

Il déplore l’usage excessif de gaz lacrymogènes de certaines patrouilles policières. << La répression, l’exécution sommaire, les arrestations massives illégales ne font qu’aggraver la situation >> , prévient le Collectif qui promet d’assister par devant les autorités policières et judiciaires, dans la mesure du possible, toutes les personnes victimes d’interpellations et d’arrestations arbitraires et illégales.

<< Manifester est un droit politique garanti par la constitution de 1987, le pacte international relatif aux Droits crise en haiti,

ivils et politiques et la convention américaine des Droits de l’homme >> rappelle le Collectif Défenseurs Plus aux autorités étatiques. C’est une obligation pour les autorités policières d’assurer la sécurité et la protection de tous les manifestants au moment des mouvements de protestations anti-gouvernementales, poursuit-il.

Le Collectif Défenseurs Plus salue la mobilisation et encourage les citoyens et citoyennes à continuer de réclamer leurs droits fondamentaux et de combattre l’inégalité et l’injustice sociale dans le pays. Il invite les autorités à tirer la révérence en pratiquant une politique axée sur le respect des droits de personne.

Francky Belfort

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.