La polyandrie est une pratique interdite dans plusieurs sociétés. On a même pensé que c’est une pratique qui n’existe plus, pourtant elle est toujours présente dans certaines cultures. Il existe quatre pays où les femmes peuvent avoir plusieurs maris.

Au Paraguay dans la tribu Ache, la polyamide est considérée comme une avantage pour la femme et ses enfants, puisque avec plusieurs maris qui peuvent apporter des ressources, la vie est beaucoup plus facile pour la mère et ses enfants. 60% des enfants nés dans cette tribu ont deux ou trois pères secondaires.

En Afrique, précisément en République démocratique du Congo dans le village Bashilelé, une coutume permet aux femmes congolaises d’avoir plusieurs maris.
En Chine chez les Mosuo,les femmes ont le droit de choisir un jusqu’à 100 maris.Les jeunes filles peuvent choisir un amant différent chaque soir. A noter que dans cette tribu, les noms de famille des enfants sont transmis en fonction de la mère. Dans la région de Mosuo les femmes ont beaucoup de pouvoirs.

Au Népal chez les Tre-bas du Tibet, cette pratique est autorisée lorsqu’une famille n’a que des filles et aucun fils. Ce système est instauré pour préserver les propriétés de la famille où seule la fille aura droit aux propriétés de ses parents(parce qu’elle n’a pas de frère) et non ses maris. Dans cette région, lorsqu’un mari est en train de faire l’amour avec la fille, il laisse ses chaussures devant la porte,pour signaler aux autres maris sa présence dans la chambre.
Incroyable! Dans ces régions la jalousie ne rend pas les hommes méchants. Au contraire, ils sont très coopératif.

DIMITRY CHARLES

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.